cette semaine XR Toulouse vous propose : Mardi 3/12 à 19h30 – Une Projection-…

📣 cette semaine XR Toulouse vous propose :

▶️ Mardi 3/12 à 19h30 – Une Projection-débat autour de Cowspiracy proposée par le groupe Animal Rébellion de Toulouse

▶️ Jeudi 5/12 – Appel à la Grève
Extinction Rebellion Toulouse vous transmets ce communiqué qui a été rédigé par des rebelles d’ Extinction Rebellion France se revendiquant POUR une Écologie Politique, Populaire et Sociale, repris, réapproprié et validé par le groupe local toulousain :

📜 Pourquoi nous sommes solidaires de la grève du 5/12

Nous souhaitons affirmer un message politique, écologique et social, dans le respect de la diversité des sensibilités au sein de XR. Nous assumons la nécessité de porter un projet politique, entre autres, autour de la convergence des luttes, de l’écologie radicale et décoloniale, de l’anti-capitalisme et du féminisme.

#ExtinctionRebellion est un mouvement qui vise à protéger le vivant. Nous sommes souvent réduit·e·s malgré nous à un "mouvement climat", qui ignorerait la critique systémique qu’il est nécessaire de porter face à toutes les formes de dominations. La grève générale du 5 décembre nous donne l’opportunité d’affirmer notre solidarité avec les autres luttes sociales. Protéger le vivant, c’est aussi protéger la vie des travailleurs et travailleuses du monde entier.

Si nos quatre revendications n’incarnent pas spécifiquement les revendications sociales liées au système de retraites ou des prestations sociales, elles se rejoignent cependant sur le besoin urgent de renforcer une solidarité aussi bien intergénérationnelle qu’intragénérationnelle.

Nous ne pouvons pas atteindre la neutralité carbone en si peu de temps sans transformer profondément notre rapport à la production, au travail et à toute l’organisation sociale qui en découle.

"Travailler plus, plus longtemps, pour gagner plus", cette idéologie mortifère ne peut continuer ainsi tandis que l’espérance de vie en bonne santé stagne depuis plus d’une décennie et que la planète meurt de notre sur-production.

Nous nous opposons à l’exploitation et au pillage, tant de notre environnement que des êtres humains, dont ce système est responsable et dont les plus précaires d’entre nous sont les premières victimes. Nous n’éviterons pas les catastrophes écologiques prévues par le GIEC et l’IPBES à coup de développement durable ou de croissance verte.

Nous sommes conscient·e·s que, dans l’organisation actuelle du travail rémunéré, baisser la production reviendrait à supprimer des emplois et à précariser davantage de personnes. Le Capitalisme et son point de vue ne doivent pas être une fatalité. Car c’est un changement total de paradigme que nous devons atteindre. Collectivement, décidons d’une nouvelle organisation sociale assurant des conditions de vie digne où chacun·e soit acteur·rice de son futur, libre de toute domination patronale.

Nous ne pourrons collectivement nous organiser pour affronter les catastrophes écologiques et climatiques, qui ont déjà commencé à se produire, tant que des personnes souffrent et luttent pour leur survie dans le moment présent. Si nous ne nous libérons pas du travail et de la précarité, l’urgence écologique ne pourra être affrontée.

Si le burn-out n’a pas été jugé suffisamment convaincant par les député·es pour devenir maladie professionnelle, personne ne peut honnêtement fermer les yeux sur l’épuisement physique et moral ainsi que la précarité qui caractérisent nos conditions de travail aujourd’hui. Quoi qu’en pense le gouvernement français, la pénibilité au travail est bien réelle et ne peut être simplement ignorée. Infirmier·es, urgentistes, pompier·es, postier·es et tant d’autres corps sociaux qui ne s’expriment pas publiquement, se disent “à bout de souffle”. Un tel niveau d’épuisement et de précarité est incompatible avec la création de liens sociaux sereins et apaisés.

#ExtinctionRebellion est un mouvement de désobéissance civile . A ce titre, nous apportons tout notre soutien à la grève du 5 décembre. La grève illimitée est en effet l’un des moyens d’action les plus efficaces pour ralentir notre économie et nous donner l’opportunité de sortir la tête de cet impératif productiviste, de prendre le temps de réfléchir et de décider collectivement d’une gestion autonome du travail par les travailleurs·ses.

Au-delà de la réforme des retraites, nous nous associons aux différentes voix qui s’élèvent pour une nouvelle organisation sociétale basée sur une forme collective et solidaire du travail, valorisant toutes activités utiles pour la société qu’elles soient rémunérées ou volontaires et qui cherchent à redonner du sens aux activités humaines. Nous apportons ainsi tout notre soutien aux personnes qui, chaque jour, font le choix de ne plus alimenter ce modèle aliénant dans le but de créer une nouvelle société plus autonome et moins destructrice du vivant.

Avec Amour 💚 et Rage

Extinction Rebellion Toulouse


Source