[Soutien à la Grève Générale du 5 Décembre] Extinction Rebellion est un mouveme…

[Soutien à la Grève Générale du 5 Décembre]

Extinction Rebellion est un mouvement qui vise à protéger le vivant. Nous sommes souvent réduit·e·s malgré nous à un « mouvement climat », qui ignorerait la critique systémique qu’il est nécessaire de porter face à toutes les formes de domination. La grève générale du 5 décembre nous donne l’opportunité d’affirmer notre solidarité avec les autres luttes sociales. Protéger le vivant, c’est aussi protéger la vie des travailleurs et travailleuses du monde entier.

Nous nous opposons à l’exploitation et au pillage, tant de notre environnement que des êtres humains, dont ce système est responsable et dont les plus précaires d’entre nous sont les premières victimes.

Nous rappelons que les revendications et principes de XR rejoignent celles de cette mobilisation générale du 5/12 sur le besoin urgent de renforcer une solidarité aussi bien intergénérationnelle qu’intragénérationnelle. Nous pouvons et devons collectivement décider d’une nouvelle organisation sociale qui reconnaisse toutes les formes de travail, rémunéré ou non, et assure des conditions de vie dignes pour toutes et tous. Quoi qu’en pense le Gouvernement, la pénibilité au travail est bien réelle et ne peut être simplement ignorée. Infirmier·es, urgentistes, pompier·es, postier·es et tant d’autres corps sociaux qui ne s’expriment pas publiquement, se disent “à bout de souffle”. Un tel niveau d’épuisement est incompatible avec la création de liens sociaux sereins et apaisés. De plus, si nous ne nous libérons pas de la précarité, l’urgence écologique ne pourra être affrontée.

Extinction Rebellion est un mouvement de désobéissance civile. A ce titre, nous apportons tout notre soutien à la grève du 5 décembre. La grève illimitée est en effet l’un des moyens d’action les plus efficaces pour ralentir notre économie et nous donner l’opportunité de sortir la tête de cet impératif productiviste, de prendre le temps de réfléchir et de décider collectivement de quelles activités préserver ou arrêter.

Au-delà de la réforme des retraites, nous nous associons aux différentes voix qui s’élèvent pour une nouvelle organisation sociétale basée sur une forme collective et solidaire du travail, d’une valorisation du travail non-rémunéré au même titre que celle du travail rémunéré et qui cherchent à redonner du sens aux activités humaines. Nous apportons ainsi tout notre soutien aux personnes qui, chaque jour, font le choix de ne plus alimenter ce modèle aliénant dans le but de créer une nouvelle société plus autonome et moins destructrice du vivant.

Avec amour et rage. ?



Source