Bretagne. Les chiffres inquiétants de la biodiversité menacée

" 100 % des mammifères marins sont menacés de disparition, 60 % des oiseaux marins, 43 % des oiseaux nicheurs, 30 % des papillons de jour… Et l’échantillon évalué ne représente qu’une petite partie de la biodiversité bretonne, estimée autour de 10 000 espèces.

Comment expliquer ce drame qui se joue sous nous yeux et que nous ne voyons pas ? Outre les pollutions multiples de l’eau, de l’air et des sol, les pratiques agricoles intensives, la progression du béton et du goudron sur les sols, la fragmentation des territoires, la surfréquentation du littoral, François Siorat, expert de l’OEB, pointe une caractéristique typiquement bretonne : « Il y a une forte pression humaine un peu partout » et pas de très grands espaces naturels préservés.

Le territoire breton ne compte que 9 209 hectares de milieux naturels « sous préservation renforcée » (parcs naturels), soit 0,3 des terres bretonnes. Si on y ajoute les espaces marins protégés, on ne dépasse pas 1 % du territoire (contre 1,4 % au niveau métropolitain)."

Bretagne. Les chiffres inquiétants de la biodiversité menacée

L’Observatoire de l’environnement en Bretagne (OEB) publie des « chiffres clés » qui traduisent une dégradation préoccupante du patrimoine vivant de la région : faune, flore, milieux naturels marins et terrestres. Cette riche moisson d’indicateurs ne suffira pas, malheureusement, à stop…

Source